InfoPolitique

Répression des manifestations: Le FNDC accuse la junte de banalisation de la vie humaine (Communiqué)

Dans un communiqué rendu public ce mercredi 6 décembre 2023, le Front National pour la Défense de la Transition accuse le CNRD de banalisation de la vie humaine. Selon ce front, moins d’une semaine, quatres jeunes guinéens ont été froidement assassinés en marge des différentes manifestations sociales.
📍🇬🇳COMMUNIQUÉ DE PRESSE 👇
La Coordination Nationale du FNDC constate avec regret la banalisation de la vie humaine par le CNRD.
En moins d’une semaine, quatres jeunes guinéens ont été froidement assassinés en marge des différentes manifestations sociales. Ce chiffre vient de compléter la longue liste d’une trentaine de citoyens guinéens tués dans les manifestations depuis l’avènement du CNRD.
Cette barbarie d’un autre âge s’accentue chaque jour et devient banale pour les meurtriers. Désormais les agents des forces de défense et de sécurité, tel un loup dans une bergerie assassinent à bout portant des jeunes adolescents en toute impunité.
La Coordination Nationale du FNDC dénonce et condamne ce goût d’effusion de sang par la junte au pouvoir et son gouvernement. Des actes contraires à l’articles 8 de la charte de la transition et au serment du président de la transition.
Elle interpelle vivement les organisations des droits humains à s’intéresser davantage et à documenter les bavures policières et de l’armée contre les citoyens désormais qui subissent la machine assassine du CNRD.
La Coordination Nationale du FNDC rappelle au CNRD, qu’en République on ne saurait accorder l’impunité à une catégorie de personne, c’est pourquoi fidèle à ses principes démocratiques et de défenses de droits humains, elle usera de tous les moyens afin que justice soit faite dans ces cas de meurtres perpétrés sous la transition.
Ensemble unis et solidaires, nous vaincrons.
Conakry le 06 Décembre 2023
La Coordination Nationale du FNDC

Bouton retour en haut de la page