InfoJustice

Dr Bernard Goumou aux Magistrats:  » votre responsabilité est prépondérante pour assurer le respect des textes et règlements qui nous régissent … »

Le Premier Ministre, Dr Bernard Goumou a présidé dans un complexe hôtelier de kaloum, au début de la matinée, les 19èmes Assises Statutaires de l’Assemblée Générale de l’Association Africaine des Hautes Juridictions Francophones (AA-HJF) en présence du Président de la Haute Autorité de la Communication (HAC) et certains membres du gouvernement ce lundi 4 Décembre 2023.

Prévues pour trois jours et basées sur le thème : « le droit transitoire en Afrique », ces assises permettront aux participants de pousser la réflexion sur des questions d’actualité portant sur les transitions en Afrique… d’analyser la pertinence des instruments régionaux et internationaux de prévention, de gestion et de sortie de crise ; de dégager les constantes et les grandes tendances juridiques et institutionnelles en période de crise et de sortie de crise en Afrique » selon les organisateurs.

Le Président de la Cour Suprême de Guinée a à l’ouverture des travaux remercié le chef de l’Etat pour son intérêt particulier à leur réseau qui regroupe les hautes juridictions francophones et surtout pour son approbation à l’organisation de ces assises à Conakry.

Pour la Représentante de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) « Ce colloque s’inscrit aussi et plus globalement dans l’accompagnement de l’OIF au processus de transition en Guinée. En effet, depuis 2021 et à l’avènement des autorités de la transition qui ont souhaité bénéficier de l’expertise de la francophonie, l’OIF intervient en Guinée et apporte appui à la fois juridique et techniques à certaines institutions …dont la cour suprême » a-t-elle déclaré.

Le Premier Ministre, Dr Bernard Goumou s’est réjoui de la tenue à Conakry de cet évènement panafricain car ces assises revêtent une importance particulière dans le contexte actuel de la Guinée et d’autres pays africains, marqués par des régimes de transition en vue de leur assurer un avenir démocratique et respectueux de l’État de droit.

Le Premier Ministre a fait savoir que, depuis le 5 septembre 2021, les nouvelles autorités sont conscientes que la justice joue un rôle central dans la préservation de l’ordre constitutionnel et le renforcement de l’État de droit. Elle est la boussole.

Pour cela il a exhorté les plus de responsabilité : « En votre qualité de détenteur du pouvoir judiciaire au sein de l’État, votre responsabilité est prépondérante pour assurer le respect des textes et règlements qui nous régissent … car nos États et nos peuples ont besoin des institutions fortes et durables qui résistent au temps et aux tentations des hommes » a-t-il rappelé.

La Rédaction Politique

Bouton retour en haut de la page