• Accueil
  • >
  • LA UNE
  • >
  • Suspension de la grève: qu’ont-ils concluent ?

Suspension de la grève: qu’ont-ils concluent ?

  • Publié Par LA REDACTION
  • 14 mars 2018
Share Button

Les émissaires du gouvernement commis à la tâche et le syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) sont par venus à un accord hier. Dans dans la nuit, dans une des salles du palais du peuple, ceux-ci ont enfin libéré l’école guinéenne. Cet accord de plusieurs point a, en son sein de façon résumée, accepté toutes les prévarications des syndicalistes.   Lisez ci-dessous le contenu de cet accord.

1) Levée de la suspension du Secrétaire Général du SLECG  Aboubacar Soumah et payement de ses arriérés de salaire ;

2 ) Les 30% restants seront payés comme suit : fin mars 2018 avec effet rétroactif à compter du 1er janvier 2018 pour les enseignants en activité. Novembre et décembre 2017 pour les retraités.

3 ) Ouverture d’un couloir de négociations du 02 au 25 mai 2018 sur le point concernant la fixation du salaire de base des enseignants à huit millions de francs guinéens.

4)  Tous les enseignants mutés ou demis de leurs fonctions pour la grève, doivent être remis dans leurs droits. Nul ne sera sanctionné ou poursuivi pour avoir  participe à la  grève.

5) La grève suspendue.

Lire aussi :  Politique : Les manifestations de rue, encore de l’actualité en Guinée (commentaire)
PRECEDENT «
SUIVANT »