• Accueil
  • >
  • LA UNE
  • >
  • Rentrée des classes : L’AFEP-Gui demande aux écoles privées le respect du 15 Septembre

Rentrée des classes : L’AFEP-Gui demande aux écoles privées le respect du 15 Septembre

Élèves à la sortie des classes à Dixinn
Share Button

Lors d’une réunion tenue ce mardi à Conakry, l’Association des Fondateurs d’Ecoles Privés de Guinée a présenté le rapport de ses activités et fait les derniers réglages en vue de la prochaine rentrée scolaire prévue ce Vendredi 15 septembre. Cette association se sent prête à affronter les défis de l’année scolaire 2017-2018.
Sous les auspices de son président, Mohamed Lamine Fofana, il aussi été question de faire une prise de conscience pour une représentativité dans les instances de décision. « Nous sommes une force, mais une force du tort malheureusement, par faute de nous harmoniser, nous sommes marginalisés. Nous avons, au sein de cette association, 1678 membres sur 2758 écoles privées, si nous nous unissons nous pourrons aller plus loin que nous le croyons», estime le président de l’AFEP-Gui.
Défendre les intérêts matériels et moraux des écoles privées, tels sont les principaux objectifs de cette association. Pour réussir ce pari, le secrétaire général de cette plateforme, Tamba Keita, propose la mobilisation de tous les membres et la mise en place d’un fond d’aide afin d’assister les écoles qui sont dans le besoin. « On regrette qu’il n’y ait pas eu de forte mobilisation, mais quand même le débat qui s’est tenu a été bon. Au lieu d’aller vers les banques qui ne sont que commerciales dans notre pays et avec un taux exorbitant, on peut mettre en place notre propre source de prêt pour venir en aide aux membres qui en ont besoin », a-t-il dit.
A rappeler que seulement 16 fondateurs sur 1678 écoles membres ont pris part à cette réunion.

Lire aussi :  Université de Kankan : les étudiants boudent les cours pour exiger le paiement de leurs arriérés de bourses

Mohamednana Bangoura

PRECEDENT «
SUIVANT »